Auto-Tuto.com • PV au vol : Droit pénal - Code de la route
Les droits et obligations du conducteur
Alcoolémie - Contravention - Excés de vitesse - Permis de conduire - Stationnement - Radars
Règles du forum
Règles du forum
Extrait du règlement concernant la publication d'un message sur le forum Auto-Tuto :

- veillez à ce que le sujet n'ai pas déjà été traité : à cet effet, la fonction "Rechercher" est là pour vous aider.
- la courtoisie étant de mise, un simple bonjour et quelques remerciements en conclusion de votre message seront appréciés.
- pour faciliter l'obtention de réponses pertinentes, soyez précis, clairs et concis, aussi bien dans l'exposé de votre sujet que dans le choix de son Titre.
- l'utilisation du langage SMS est proscrite et entrainera la suppression immédiate de votre message.
- l'utilisation abusive des MAJUSCULES entrainera également la suppression immédiate de votre message,
- la promotion de services, produits, sites web à but lucratif ou non-lucratif est interdite sur le forum.
- vous devez respecter les lois et réglements en vigueur et le droit des personnes. Par exemple, vous ne devez pas diffuser des messages violents, injurieux, diffamatoires, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, pédophiles, appelant au meurtre ou incitant au suicide, incitant à la discrimination ou à la haine ou dont le contenu reproduirait sans autorisation une oeuvre protégée par la propriété intellectuelle (ex. articles de presse, message d'un tiers).

PV au vol

Messagede Tervure » 27 Aoû 2011, 10:58

INFRACTIONS "AU VOL" (C.P.P., art. A. 37-8 - A.M. du 25 juillet 2007)

Ces procédures concernent les contraventions mentionnées à l'article L. 121-3 du Code de la route, constatées sans interception du véhicule et à l'aide d'un système de contrôle automatisé enregistrant les données en numérique :
– vitesses maximales autorisées ;
– signalisations imposant l'arrêt des véhicules ;
– respect des distances de sécurité entre les véhicules ;
– usage des voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules.

A savoir que le titulaire du certificat d'immatriculation du véhicule est redevable pécuniairement de l'amende encourue pour des contraventions à la réglementation cité ci-dessus. (sauf cas particuliers)

L'auteur de l'infraction reçoit quelque temps après (environs 1 a 2 semaines), un avis de contravention au code de la route, avec une carte de paiement et un formulaire de requête en exonération.


Trois possibilités lui sont offerte :

1- Il reconnaît donc être l'auteur de l'infraction, Il peut payer l'amende forfaitaire minorée dans les 15 jours qui suivent l'envoi de l'avis de contravention « ou 30 jours si il paye par Télépaiement l'infraction relevées automatiquement (CACIR) ».. Le paiement de l'amende entraine l'extinction de l'action publique, donc pas de poursuites au tribunal, la perte du ou des points prévus par l'infraction reprochée seras alors établit.

2- A l'aide du formulaire joint, Il peut dénoncer, l'auteur de l'infraction si ce n'est pas lui, en donnant son numéro de permis et son identité. l'auteur de l'infraction se verra donc adressé à ses nom et adresse un avis de contravention identique, ayant toujours les mêmes délais de paiement de l'amende.

3- Il peut contester avoir été l'auteur de l'infraction, sans dénoncer personne. Mais là, il y aura deux sous possibilités:
a- il peut prouver ses dires, et peut alors espérer un classement sans suite donc ni amende, ni perte de points.
b- il ne peut pas le prouver. Il sera alors poursuivi au titre de sa redevabilité pécuniaire, dirigé par l'article L121-3 du code de la route, il écopera d'une amende pénale décidée par un Juge, comprise entre l'amende forfaitaire non minorée +10%, et l'amende maximale prévue au pénal pour l'infraction reprochée, +22 euros de frais de procédure, mais évitera le retrait de points.

Toute contestation est à adresser à l'Officier du Ministère Public (OMP) du lieu de l'infraction, en lettre recommandée avec accusé de réception, à l'adresse mentionnée sur l'avis de contravention.
Donc il faut lui joindre, l'original des deux feuillets de l'avis de contravention, le formulaire de requête en exonération pour des infractions citées ci dessus et relevées à la volée, ainsi que le reçu de la consignation quand celle ci est obligatoire (dans les cas cités ci dessus), et les éventuelles preuves de sa "non culpabilité": il peut prouver ses dires, et peut alors espérer un classement sans suite donc ni amende, ni perte de points.

Article 531: Le tribunal de police ou la juridiction de proximité est saisi des infractions de sa compétence soit par le renvoi qui lui en est fait par la juridiction d'instruction, soit par la comparution volontaire des parties, soit par la citation délivrée directement au prévenu et à la personne civilement responsable de l'infraction. « si l'OMP ne souhaite pas classer sans suite, être entendu par la juridiction de proximité »

l'Officier du Ministère Public n'a que deux possibilités: soit il classer sans suite ou soit il renvoie l'affaire devant la juridiction compétente. Article 530-1 du Code de procédure pénale.
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire.

G7 TDI 150 Carat 5 portes -Blanc pur - Attelage - pack techno - Keyless access - ext de garantie de 5 ans - caméra de recul .
Tervure
Avatar de l’utilisateur
Moderateur
Moderateur
 
Messages: 755
Inscription: 13 Fév 2011, 16:53
Localisation: A coté des bouteilles

PV au vol

Partenaire

Partenaire
 

Forums Statistiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Options

Retourner vers Droit pénal - Code de la route

hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
Partenaires: www.auto-tuto.com