Page 1 sur 1

Test arminat Tomtom

MessagePosté: 10 Mar 2011, 18:16
de Tervure
Carminat Tomtom: Le meilleur des deux mondes

2000 € ! C’est le prix qu’il fallait payer jusqu’à maintenant pour avoir une solution de navigation intégrée en 1er monte lors de l’achat d’un véhicule neuf.
Pour ce prix, vous aviez un grand écran couleur, toute une panoplie de capteurs pour avoir une réception optimum, l’utilisation des hauts parleurs pour entendre les instructions de navigation en qualité hifi ...

2000 €, c’est un sacré budget, et cela décourage nombres d’acheteurs !

Partant de ce constat, le constructeur automobile Renault a recherché un partenaire pour développer un nouveau système de navigation intégré à prix discount.
Le cahier des charges étant très simple: une intégration totale dans le véhicule, un grand écran, un logiciel simple d’utilisation pour surtout un prix inédit dans le monde automobile, moins de 500 € pour le client final.
De nombreux constructeurs de GPS se sont mis au travail, mais c’est Tomtom qui a emporté le marché, en
proposant le Carminat Tomtom.

Cette solution de navigation reprend tout ce qui a fait le succès de la marque: simplicité d’utilisation (moins de 5 min suffisent pour planifier un premier itinéraire, convivialité (le logiciel est intuitif pour ne pas trop se perdre dans les réglages avancés), pertinence des parcours calculés, simplicité des mises à jour logicielles et cartographiques, et possibilité d’intégrer des contenus personnalisés (voix, radars, icônes de voitures ...).
A tous ces avantages se rajoutent, ceux d’un produit de première monte: parfaite intégration dans le véhicule, impossibilité d’être volé, instructions de navigation via les hauts parleurs ...

Mais regardons de plus près ce nouveau Carminat Tomtom:

Test de la partie Hardware (matérielle):
L’intégration du Renault Carminat Tomtom dans le véhicule est parfaite.

• Que ce soit dans une Clio III (modèle 2009 et +), une Mégane (modèle 2009 et +), un Scénic (modèle 2009 et +) et certainement bientôt sur la Dacia Logan, l’écran couleur anti-reflet de 5.8 pouces (14, 7 cm) d’une résolution de 480 x 272 pixels est en position centrale haute.
Ce positionnement permet au conducteur de ne pas quitter la route des yeux: un gage pour la sécurité.
Contrepartie de ce positionnement central, l’écran ne sera pas tactile à cause de l’éloignement par rapport au conducteur.
La luminosité de l’écran est correcte, et permet de bien voir le contenu de l’affichage par grand soleil.

• Le processeur qui équipe le Renault Carminat Tomtom est suffisamment puissant pour prendre en charge toutes les fonctionnalités de navigation et de l’auto-radio, sans aucun ralentissement.
La rapidité de calcul d’un itinéraire est excellente: Notre itinéraire test (Gare SNCF de Calais à Gare SNCF de Monaco sans péage d’autoroute) s’est fait en 1 min 37 secondes.
Nous avons été aussi très agréablement surpris par l’excellente vitesse de recalcul d’itinéraire en cas d’erreur de direction. Celle-ci est d’une rapidité satisfaisante.
En effet, lorsque l’on se trompe de route, il est primordial que le GPS soit en mesure de nous proposer un itinéraire alternatif dans les plus brefs délais.
Quelques dizaines de mètres suffisent au Carminat Tomtom pour détecter l’erreur, et proposer un nouveau chemin.

• Le chipset GPS choisi pour le Carminat Tomtom est la célèbre puce Sirf Star III, connue et reconnue pour ses performances de bon niveau.
L’implantation du récepteur GPS (antenne) est excellente, car il se trouve sur le toit du véhicule.
Sur notre Renault Scenic de test, la réception satellite est tout simplement parfaite. Les canyons urbains, les forêts très denses ne sont plus un obstacle pour une bonne navigation.
Si malgré tout, la réception satellites se perd (entrée dans un tunnel), une batterie de capteur prend le relais: le Carminat Tomtom intègre un gyroscope spécifique (dead reckoning), et une information sur la vitesse (provenant de l’ABS via le réseau CAN). Ces 2 informations permettent de connaître le cap emprunté par le véhicule, et la distance parcourue.
Ainsi équipé, rien ne vient et ne peut perturber la continuité de la navigation.

Le Fix (acquisition des données satellites permettant la localisation GPS) sera considérablement facilité si les éphémérides sont téléchargées.
Chez Tomtom, les éphémérides s’appellent QuickGPSfix;
Cela permet à votre Tomtom de déterminer la position GPS beaucoup plus rapidement ( ± 30-40 secondes contre 2 à 3 minutes normalement).
Pour télécharger les éphémérides, il est nécessaire d’utiliser sur votre ordinateur le logiciel gratuit Tomtom Home.

• Pour le stockage de l’application et de la cartographie sur le Carminat Tomtom, un emplacement pour carte mémoire (slot) au format SD est présent à droite de l’écran.
Ce slot reçoit une carte mémoire SD de 1 Go

• Pour commander ce système de navigation Carminat Tomtom, 2 dispositifs existent suivant le type véhicule:
1) Pour les Renault Mégane, Mégane Estate, Scenic (et peut être Laguna), c’est une commande centrale (joystick) qui est proposée:

• aux informations Trafic,
• à la synthèse du parcours programmé,
• au menu complet du système de navigation,
• aux réglages du système,
• à la gestion de la luminosité de l’écran, ou à l’écran de veille suivant le type d’appui (long ou court),
• à la répétition de l’annonce ou la désactivation de la voix de guidage suivant le type d’appui (long ou court),
• au menu « Naviguer vers… », ou naviguer vers votre domicile suivant le type d’appui (long ou court),
• au basculement automatique 2D/3D.
La commande centrale (joystick) est très complète: celle-ci permet bien entendu de naviguer dans les menus, mais elle dispose aussi de nombreux raccourcis comme l’accès:
Le joystick central se manipule d’avant en arrière, de gauche à droite, mais tourne aussi sur lui même. Cela permet d’avoir une saisie d’adresse incroyablement rapide. Ce type de commande n’a pas à rougir vis à vis d’un écran tactile traditionnel.

Aucune torsion du bras n’est à déplorer pour atteindre cet indispensable élément.
La main tombe naturellement dessus, et une fois les multi-commandes proposées assimilées et mémorisées (appui long, appui court sur les touches de raccourcis), cette commande-joystick devient redoutable d’efficacité.

A noter cependant, le bouton pour valider les choix (position centrale du joystick) un peu dur à manipuler. Ce problème devrait se résoudre naturellement après les multiples manipulations lors d’un usage régulier.